h1

Quand le pub s’installe

février 20, 2007

Je viens de découvrir cet article de ZDnet qui explique que « Google vient de se porter acquéreur de AdScape Media, une petite société canadienne spécialisée dans l’intégration de publicité dans les jeux vidéo« .

Grand bien lui en fasse, mais ça veut dire quoi « de la publicité dans les jeux » ?

Plus loin dans l’article, on obtient une petite explication : « Par exemple, lorsque le jeu détecte qu’un joueur a atteint un certain niveau dans la partie ou qu’il a des problèmes à franchir un obstacle, le publicitaire pourrait lui offrir des conseils, des récompenses ou des bons de réduction.  »
Et puis quoi encore ? Sans parler de l’attrait de trouver seul la solution, problème que l’on peut déjà aisément franchir avec tous les « trucs et astuces » sur les net, je trouve ça ridicule. Si je joue à un jeu vidéo, c’est pour pouvoir m’évader de notre monde quotidien et non pour m’y faire aussi envahir là par de la publicité !!!

S’il est vrai « qu’il soit difficile d’imaginer que des jeux tels que World of Warcraft [comme tous jeux dans un autre monde (RPG, médiéval…)] deviendront un vecteur publicitaire de taille pour Coca-Cola ou Pepsi, une multitude d’autres titres pourraient s’avérer parfaits. Notamment des jeux de sport. »
Je suis d’accord que des jeux de sport peuvent être interessants pour les publicitaires et qu’ils peuvent interesser des joueurs, mais je n’en fais absolument pas partie. J’ai peur que si le phénomène commence avec ces jeux, ils continuent dans les miens… Et que faire lorsqu’ils seront aussi infectés ? M’arréter de jouer ? Continuer avec cette épine dans le pied ?
De plus, on peut aisément imaginer la possibilité de déréglement du monde du jeu (si c’est un jeu en ligne) comme les site de power leveling ou d’achat d’argent pour WoW si les développeurs n’y font pas attention.

Enfin bon, l’article ne parle pas encore d’accord effectué avec des entreprises de jeux vidéo, espéront certaines resteront un moment frileuses sur le sujet (comme ça semble être le cas « Pour autant, l’industrie des jeux est-elle prête à accepter les publicités automatisées de Google? «Rien n’est moins sûr»  » ).

Enfin, messieurs les Machos, j’apprécient ces phrases :

  • « D’après une récente étude menée par Nielsen Entertainment, les hommes entre 18 et 34 ans passent plus de temps devant des jeux vidéo (…) que devant la télévision « 
  • « Les publicités ne dérangent pas les joueurs masculins.. » (et les demoiselles ?)

Je comprends que les joueurs masculins soient le coeur de cible de ces publicités mais nous, demoiselles joueuses, existont et vous auriez tort de ne pas prendre en compte notre avis, vous ne savez pas combien nous (joueuses ou non) pouvons influencer le marché…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :